Faire le Pont… Romain.

Création photographique.
Pour répondre à une commande de la Communauté de Communes de Lunel et du Musée de site d’Ambrussum, j’ai voulu mettre en lumière le Pont Ambroix à Villetelle. Ce pont romain a été peint par Gustave Courbet en 1857, à cette époque il comporte encore 2 arches centrales.

en savoir plus : site web d’Ambrussum.

Ce qui m’a impressionné en le découvrant, c’est que seule l’arche centrale a surmonté les assauts du Vidourle, cette rivière célèbre pour ses crues subites et dévastatrices, qui d’ailleurs portent un nom, les Vidourlades. Il me semble que généralement les ponts s’effondrent par leur milieu, ne laissant comme vestiges que les piles et appuis ancrés sur les berges. L’arche survivante du Pont Ambroix se dresse fièrement devant nous, lourde et impressionnante, mais elle semble aussi très fragile, seule au milieu de l’eau, paraissant presque flotter quand on la regarde d’un peu plus loin, de face.
J’ai cherché comment je pourrai traduire en images ces impressions de grandeur et de légèreté, et il m’a semblé que seul un travail avec la lumière le permettrait.
Après plusieurs repérages et essais techniques, nous avons travaillé de nuit, attaqués par des nuages de moustiques !, afin de réaliser ces prises de vues.


>voir les photos>

Publié dans Making-off | Laisser un commentaire

Qaund l’art de la photographie se mêle à la tradition du liège

C’est avec cette phrase que s’ouvre le site internet « lumière sur liège.fr ».
Lumière sur Liège, c’est le nom d’un nouveau concept imaginé par Vincent Voyau et mis en image par Emmanuel Perrin.
La rencontre entre un collectionneur passionné et connaisseur, avec un photographe reconnu dans le monde du vin.
L’idée ? Mettre en scène les plus beaux, les plus originaux, les plus prestigieux bouchons pour créer des photographies originales.
L’impact visuel des ces images les destinent  tout particulièrement à la décoration, que ce soit pour des particuliers, des restaurateurs, des cavistes, et bien sur, des domaines.
Une quarantaine de photographies sont d’ores et déjà disponibles, dans différents formats.
Les tirages sont réalisées sur des papiers fine art et les finitions sont haut de gamme.

Lumière sur Liège propose également des réaliser des créations sur mesure, avec les bouchons de votre choix.
www.lumière-sur-liège.fr
L'essentiel de l'actu

Publié dans Expositions | Commentaires fermés

D’un blog à l’autre

Parler de soi est un exercice périlleux.
Mais c’est avec plaisir que j’ai répondu aux questions de Léa Drouelle, journaliste.
Vous pouvez retrouver son article publié sur le blog d’Avenue des Vins.
Faire un bon vin ou une bonne photo ce n’est pas seulement maitriser des procédés techniques. C’est mettre en jeu la sensibilité de chacun. En cela on s’approche d’une démarche que l’on pourrait qualifier d’artistique.

Quelques temps auparavant, j’avais été sollicité par André Deyrieux, créateur et animateur du blog Winetourisminfrance.com qui, comme son nom l’indique, est un portail de l’œnotourisme.
Depuis 3 ans il publie chaque été un article intitulé « Grands zooms pour grains fins » qui présente des photographes travaillant dans le monde viti-vinicole.
J’en profite pour le remercier pour cette initiative. Car, si les photographes aiment travailler dans l’ombre, et pour la plupart d’entre eux rester discrets, nous avons vraiment besoin de valoriser nos images.
Je suis souvent réticent quand il s’agit d’œnotourisme. C’est sans doute le mot lui même qui me déplait. L’idée d’ouvrir les portes des caves au grand public est excellente. La rencontre avec le vigneron est une de mes motivations dans mon travail de photographe. Associer le jazz et le vin, ou la sculpture et le vin, bref faire se rencontrer deux univers sensibles, provoque à coup sur des moments forts de convivialité et de partage. Ce qui me gène c’est la banalisation que pourrait entrainer le processus touristique. Découvrir l’univers du vin doit être une démarche individuelle, doit répondre à une envie, à une curiosité pour les gens, les métiers, les savoirs faire, les traditions, les expérimentations, les gouts, etc.


dégustation avec Hervé Levano, domaine de la Casablanca. Collioures, Pyrénées Orientales


Il faudrait juste susciter ce désir, cette envie de découverte, et ne pas proposer des formules trop standardisée comme l’industrie du tourisme le fait aux 4 coins de la planète.Oui à l’œnotourisme préservant et valorisant les particularités, les différences, de chacun, de chaque domaine, de chaque vin.Donc si vous voulez savoir pourquoi je photographie le monde du vin, et découvrir également pourquoi d’autres photographes font de même, c’est par ici.

Je vais juste rajouter une autre raison: comme le vin pour le vigneron, photographier cet univers c’est aussi un moyen de gagner ma vie.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Vignes du Sud.

Je ne vous apprends rien!
J’aime marcher dans les vignes, traverser ces paysages rythmés par les parcelles et l’orientation des rangs.
Sollicité par l’éditeur Calvendo, j’ai choisi 12 photos réalisées au cours de ces trois dernières années de reportage, de la Vallée du Rhône au Roussillon.
Le design graphique très sobre met en valeur ces images originales, en noir et blanc, qui sont pour moi comme un hymne à la vigne. Je les dédient au travail des vignerons. Paysages et terroirs s’enchainent en respectant la chronologie des saisons.
Ce premier calendrier – j’espère bien en concevoir d’autres – peut être commandé sur les sites internet tel que Decitre, Cultura, Amazon, etc., selon le principe de l’impression à la demande. Et si le délai est parfois un peu plus long, cela évite de gâcher des stocks de papier.
Vous avez encore 9 mois pour profiter de ce calendrier, ou guetter la parution du millésime 2017.


Publié dans Impressions | Laisser un commentaire

Jump!

jumps @ home

Fin d’après midi, un lieu magique quelque part dans les Cévennes, une séance de shooting de Lucile Robert… Et j’ai la chance d’y être invité.

Publié dans Making-off | Commentaires fermés

2014 : Photo-Addict !

Tout petit déjà, la frénésie des images…
cliquez sur le bouton play !

photoaddict

Publié dans clic droit ! | Commentaires fermés

UNE de plus


Couverture Terre de Vins n°27

Je ne cherche pas à atteindre un quelconque palmarès.
Mais découvrir ses photos en une d’un magazine est toujours gratifiant. Et même si ce n’est pas la première fois pour Terre de Vins, je ressens cela comme une reconnaissance, preuve, s’il en était besoin, que cette longue collaboration est toujours fructueuse.
À la fois simple, percutante visuellement, originale, cette photo a donc retenue l’attention de la rédaction, alors que j’avoue ne pas avoir songé un instant à la Une pendant cette séance de portrait .

La photo a été prise en hiver.
Derrière les titres on peut deviner les sommets enneigés des Pyrénées.

Je retrouve Lionel Gauby au domaine.
Après une tartine d’anchois et un thé, nous prenons son Toyota et il m’emmène dans ses vignes. Des petites parcelles, au sol couvert d’une herbe verte scintillante dans cette lumière du matin.

Le vent est tombé.
On regarde les courbes des montagnes.
Je ne connais pas Lionel. (Je sais j’ai tort, tout le monde connaît le Domaine Gauby.)
Sous sa veste de survêtement rose qui lui donne un look de danseur de hip-hop, je devine une personnalité fougueuse, sous haute tension. Il me parle de la vie, de sa vie, de la vie de ses vignes, de son père, Gérard, que nous apercevons au loin marchant en solitaire…
Cette sensibilité à fleur de peau m’inspire subitement : « Torse nu ? »,
Juste comme ça, sentir sur la peau la chaleur de ce soleil d’hiver, être dans le paysage, près des vignes et aussi un peu dans le bleu.

Publié dans Chroniques photosensibles | Commentaires fermés

2013 ANNÉE ROUGE ?

2013eperrint Comme à chaque début d’année, je suis impatient et curieux de découvrir les cartes de vœux imaginées par les copains, les artistes, les créatifs de tous bords. Ce rituel social apporte malheureusement son lot de cartes scintillantes et impersonnelles – comment et pourquoi vouloir faire une carte consensuelle, appréciée par tous ?- Mais pour certains il s’agit d’un exercice, d’une commande passée à soi-même, d’un petit défi pour trouver et réaliser une carte ou un message original. Et ça marche ! Humoristique, engagée, esthétique, décalée, parfois mystérieuse, je me régale à l’avance de cette nouvelle collection qui va animer ma boîte mail et parfois encore ma boîte à lettres.
Cette année, c’est Philippe, au travail devant ces cuves à vin qui m’a inspiré. Leur numérotation tisse dans la cave comme un jeu d’album pour enfant, où l’on doit relier des points dans l’ordre des chiffres pour faire apparaître le dessin. Je n’ai pas encore fair le parcours complet, j’essaierai la prochaine fois. Mais pourtant je l’ai parcouru cette cave coopérative pour photographier le travail du vin ! Couloirs, passerelles, escaliers, hangars et quais de ce lieux du vin, nom que je donne à cette série d’images. Série que je poursuis avec différentes techniques, souvent en diptyque, la résonance des images cote à cote me fascine et m’inspire.
Quand au rouge, je vous laisse libre de l’associer avec l’air du temps, le coucher du soleil, les feuilles d’automne, un plateau de fromage, une voiture de luxe…
Je vous souhaite une année fruitée et épicée, à savourer chaque jour sans modération !

Publié dans Impressions | Laisser un commentaire

Les Grands Chemins en Minervois

.             Débuts de séries            .
Quand Thalia (Reventlow, ndlr !, tiens c’est vraiment une bonne occasion d’aller faire un tour sur son site) m’a proposé d’exposer pour l’édition 2012 des Grands Chemins en Minervois, j’ai tout de suite dit oui ! Et je ne le regrette pas, même si cette expo m’a demandé un gros travail de sélection et de tirage. Cela fait presque 10 ans que je n’ai pas exposé seul… je travaille sur plusieurs séries personnelles en parallèle, le choix des images fut donc très difficile. J’ai donc décidé de présenter des « débuts de séries », car je ne conçois mes recherches que dans le cadre de la série.

Voir la présentation des expositions sur le site des Grands Chemins

Les Grands Chemins 2012 sont terminés, mais l’exposition reste accrochée, dans le caveau de dégustation tout neuf du Château Coupe-Roses, jusqu’à la fin de l’année. Profitez-en pour découvrir les magnifiques vins que réalisent Françoise Le Calvez et Pascal Frissant !

Exposition Emmanuel Perrin

Publié dans Expositions | Laisser un commentaire

Emmanuel Perrin, lauréat du prix Terroir d’Images 2012

Après l’expo le palmarès !
terroirimages2012-7 Je suis particulièrement fier et content d’avoir obtenu ce premier prix avec une photographie qui ne montre pas l’univers du vin sous un angle attendu, classique.
Il s’agit ici plutôt de la face cachée, du côté obscur, mystérieux, très -trop- rarement représenté du travail du vin. On est loin de la carte postale du vendangeur sous une belle lumière dorée d’automne. Pourtant, dans cette photo, la lumière est dorée sur les tuyaux inox, et la cuve au fond illumine la cave… avant que son contenu illumine nos papilles !

Lire le communiqué de presse

Publié dans Expositions | Laisser un commentaire